Art 21

Magazine des photos d'Histoire

Photo historique des JO : le salut Black Power de 68

Photo salut Black Power de Smith et Carlos avec Norman qui les supporte. Photo des JO de Mexico en 1968

Photo de Tommie Smith et John Carlos en train de faire le salut Black Power pendant la remise des médailles du 200 mètres homme. Ils seront bannis des JO avec Norman (le second) à cause d’un badge qui supporte la cause).

C’est sans doute la plus iconique des photographies sportive jamais prise : La photo du salut des Black Power pendant la remise des médailles sur le 200 mètres homme lors des Jeux Olympiques de 1968. Retour sur l’histoire d’une des photos les plus célèbres.

La photo de Tommie Smith et John Carlos faisant le salut Black Power

En 1968, Tommie Smith remporte les 200 mètres homme lors des Jeux Olympiques de Mexico. Son compatriote, John Carlos, arrive en 3e position derrière l’australien Peter Norman. Alors que les athlètes s’installe sur les 3 marches du podium et que l’hymne américain retentit dans le stade, les deux athlètes afro-américain font le salut Black Power pour manifester leurs soutien à la cause.

La scène eut un retentissement énorme dans les médias et choqua le comité des Jeux Olympiques. Suite à cette action, Smith et Carlos furent bannis pour toujours des JO. Ils furent ensuite accueillis en héros par la communauté afro-américaine pour avoir sacrifiés leurs gloires personnelles au profit de la cause qu’ils défendaient. L’Histoire la leur rendra des années plus tard.

John Carlos, qui fut le premier à tendre le poing vers le ciel raconta raconta plus tard à propos de son geste :

« C’est ce pour quoi je suis né ! »

– John Carlos à propos de son salut Black Power

Pourquoi Peter Norman a connu le même sort ?

Le troisème athlète de la photo, le sprinter Peter Norman a connu le même sort que Smith et Carlos, mais pourquoi ? Peu de personnes le savent mais le sprinter australien a joué un rôle important lors des JO de Mexico et a lui aussi été radié à vie de la compétition internationale.

Sur la photographie, on peut apercevoir un badge sur le côté gauche de sa poitrine sur lequel est inscrit « Olympic Project for Human Rights » (en français « Projet Olympique pour les Droit de l’Homme »), une organisation créée un an avant avec pour objectif de s’attaquer au racisme dans le milieu du sport. Smith et Carlos sont aujourd’hui reconnus comme des pionniers des Droits de l’Homme mais Norman a également joué un grand rôle pour libérer le sport du racisme.

A son retour en Australie, Norman devint un paria et fut écarté des toutes les compétitions officiel sans pour autant être officiellement sanctionné. Auteur du film documentaire « Salute! », son neveu Matthew Norman expliqua des années après que

« Dès qu’il rentra en Australie, on le détesta »

Matthew Norman, neveu de l’athlète et réalisateur du documentaire « Salute! »

 Matthew Norman poursuit dans son documentaire en précisant

« Beaucoup d’américains n’ont pas réalisé que Peter a joué un grand rôle pour la cause. Il était le cinquième homme le plus rapide du monde et sa course est toujours un record au sein du Commonwealth à l’heure actuelle. Pourtant, il n’est pas allé à Munich en 1972 pour avoir soutenu Smith et Carlos. Il aurait pu gagner l’or […] Il en a souffert jusqu’à sa mort.« 

– Matthew Norman

2 commentaires

  • SEGREGATION RACIALE | Pearltrees

    20 octobre 2016 at 14 h 11 min

    […] Photo historique des JO : le salut Black Power de 68 – Art 21. Photo de Tommie Smith et John Carlos en train de faire le salut Black Power pendant la remise des médailles du 200 mètres homme. Ils seront bannis des JO avec Norman (le second) à cause d’un badge qui supporte la cause). C’est sans doute la plus iconique des photographies sportive jamais prise : La photo du salut des Black Power pendant la remise des médailles sur le 200 mètres homme lors des Jeux Olympiques de 1968. Retour sur l’histoire d’une des photos les plus célèbres. La photo de Tommie Smith et John Carlos faisant le salut Black Power En 1968, Tommie Smith remporte les 200 mètres homme lors des Jeux Olympiques de Mexico. […]

Photo historique des JO : le salut Black Power de 68