Zoom sur les différents styles musicaux et leurs effets sur l’Homme

La musique est capable de nous tranquilliser quand on ressent un stress trop envahissant, de nous aider à trouver de la motivation, de favoriser la concentration et bien plus encore : plusieurs études scientifiques ont prouvé ses bienfaits sur l’Homme. Mais d’autres recherches montrent également que les différents styles n’impactent pas tous notre organisme de la même manière

Les styles musicaux parfaits pour mieux travailler

Incontestablement, si vous voulez trouver la bonne playlist pour vous concentrer, vous avez tout intérêt à miser sur la musique classique. Selon les scientifiques, la transparence propre à des mélodies comme celles de Mozart, par exemple, permet de mieux focaliser son attention sur ce sur l’on doit faire, tout en stimulant aussi la mémoire. Elle est donc est un bon moyen de booster sa productivité au travail.

Le recours à la musique baroque peut aussi être intéressant pour les travaux cérébraux. Avec une musique de Jean-Sébastien Bach, par exemple, les mouvements lents offrent une sensation de sécurité rassurante. Il permet donc de se rendre plus disponible pour mener un travail intensif de réflexion.

De la musique pour se relaxer et se sentir mieux

Le style le plus efficace pour ressentir des émotions fortes serait le romantique, considéré comme « chargé émotionnellement ». Très concrètement, les mélodies de Chopin ou Wagner jouent avec une palette de sentiments extrêmement large. On peut aussi bien cibler l’euphorie que la mélancolie la plus profonde. Ce genre musical reste donc très efficace pour se faire du bien, mais il peut aussi vous plonger dans une humeur plus sombre si vous choisissez les mélodies évoquant la tristesse.

Pour son côté tonifiant, le blues est plutôt intéressant. Comme le jazz, il peut avoir une connotation romantique, mais celle-ci se trouve beaucoup plus rarement négative que dans les compositions classiques romantiques dont il était question avec Chopin et Wagner.

Se défouler avec la puissance de la techno ou du métal

Quand on écoute du punk ou du métal très fort, les tympans et nerfs auditifs sont plus que jamais sollicités, ce qui pousse aussi le système nerveux à entrer dans une sorte d’état hyperactif. Physiologiquement, on observe des réactions immédiates chez l’Homme, telles que l’augmentation du rythme cardiaque.

Dans le domaine de la techno, on observe un phénomène légèrement différent. Ici, les basses rythmiques évoquent les pulsations cardiaques. Notre organisme s’y adapte et les fréquences émises peuvent venir modifier celles du cerveau, aboutissant parfois à ce que certains spécialistes appellent un « état de transe » où l’on perd complètement la maîtrise de notre corps. Certains mystifient beaucoup cette capacité de la musique techno à provoquer des états seconds, même si la musique à elle seule ne suffira jamais à modifier durablement le comportement humain. Pourtant, dans la médecine traditionnelle chinoise, on considère que la techno perturbe le « qi ancestral » et peut avoir des répercussions sur le long terme… Cette information est à prendre avec des pincettes, évidemment !

Par ailleurs, selon les types de musiques techno que l’on écoute, elle pourrait aussi produire de la sérotonine. Ce qui explique le fait que certaines personnes ne ressentent pas l’effet de fatigue.

Les sensations provoquées par la simple écoute musicale sont nombreuses. Mais vous pouvez vivre des émotions encore plus intenses si vous vous lancez dans la pratique… Alors si cela vous tente, n’hésitez pas à rechercher un prof de guitare à Toulouse , Marseille, Paris, Toulon, Nice afin d’explorer de nouvelles émotions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *