La photographie portrait : un métier d’artiste

Photographier, ce n’est pas seulement écrire avec la lumière. Cette discipline, à la lisière de l’art, capture le moment présent pour en faire un instant unique embelli par des émotions. Cette définition prend tout son sens, surtout quand il s’agit de faire une photographie en portrait. Décryptage de cet art et de ses spécificités.

Qu’est-ce que la photographie portrait ?

Faire un portrait photographique consiste à réaliser une image mettant particulièrement en valeur le visage d’un sujet. Pour ce faire, il est essentiel de mettre à profit le savoir-faire et bien entendu l’expérience du photographe. Le photographe portrait doit avoir l’âme d’artiste et de la sensibilité.

En effet, le métier de photographe portrait est in-fine celui d’un artiste peintre, qui vise à immortaliser le portrait d’une personne ou sujet, à un moment donné, une époque précise. Mais le photographe et son modèle ne font pas tout ! D’autres spécificités contribuent à la réussite d’un portrait. Notamment le décor, le cadrage, et le matériel utilisé.

Le décor

Bien qu’il soit mis en arrière-plan, le décor est essentiel quand il s’agit de faire le portrait de quelqu’un. Il met en évidence la personnalité du sujet et garantit ainsi la réussite du portrait. Le décor se choisit en fonction de l’émotion ou le message que l’on veut transmettre à travers la photographie.

La nature, le milieu professionnel du sujet ou encore un endroit qui reflète sa passion sont de bonnes options pour faire un portrait. Mais encore, faut-il que le photographe portrait mette une touche de créativité pour valoriser ce lieu en toute subtilité. C’est ici qu’intervient tout son talent pour choisir la lumière, l’angle de prise de vue et la perspective.

La mise en scène des divers éléments constituant le décor est également un point important à prendre en compte pour réaliser un bon portrait. L’harmonie ou le contraste de ces objets dépendent entièrement de l’habileté de l’artiste, car oui l’homme ou la femme derrière l’appareil n’est pas qu’un photographe, c’est un artiste. 

Le cadrage

Outre le décor, le cadrage est un point à maîtriser pour donner au portrait toute sa splendeur. Il s’agit d’une manœuvre visant à mettre en avant un détail en particulier. Pour ce faire, le photographe a le choix entre plusieurs types de plans.

Le portrait serré consiste à photographier uniquement le visage. Il permet de valoriser ses traits. Le sourire, le regard et l’expression en général font toute la beauté de la photographie.

Il est aussi possible de faire un portrait en ayant recours au plan moyen. Dans ce cadre, le sujet est photographié de la tête au pied. L’arrière-plan est aussi visible dans ce type de photographie. Il est donc primordial de le travailler.

Plus courant en matière de portrait photographique, le gros plan consiste à cadrer l’épaule jusqu’au visage. 

Le matériel

Le talent tient certes une grande place dans l’art de la photographie, mais sans outils adéquats, l’homme censé être derrière l’appareil sera comme Ludwig van Beethoven sans son piano. Ainsi, pour sublimer un portrait, il faut bien choisir son matériel. Pour un portrait en moyen plan, il est nécessaire d’utiliser un objectif entre 35 et 70 mm avec une ouverture f/1,8. Cette configuration permet de détacher le sujet du fond. 

Pour réussir un portrait en gros plan, il est préférable de mettre de côté les objectifs grand-angle. Ils risqueraient de déformer le sujet. Bien sûr, le choix du matériel n’est pas le même pour chaque photographe, mais un artiste dans l’âme saura quoi prendre pour faire de son cliché un véritable chef-d’œuvre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *