Art 21

Magazine des photos d'Histoire

Photo choc à NY : un homme percuté par le métro

Photo des acteurs principaux de la photos de Abbasi (une de NY Post, photo de Han, photo de Davis, photo de la famille en deuil)

Une du New Yor Post avec Han sur les rails (58 ans et originaire du Queen) – Photo originale de Abbasi à droite en haut – Photo de Naeem Davis pendant le procès en haut tout à droite – Photo de la femme et la fille de Han au millieu – Photo portrait de Han en bas à droite

Le 3 décembre 2012 est restée une date majeure pour la ville de New York. Le New York Post, journal habitué aux Unes à sensations a fait fort en publiant une photo de Umar Abbasi, photographe officiel du journal en déplacement dans le cadre d’une missions tierces. Dans le cadre de cette dernière, le photographe se déplace par l’intermédiaire du métro pour se rendre sur les lieux de sa mission et devient le témoin et un des acteurs principaux d’une des photos ayant engendrée une polémique nationale : la mort de Ki Suk Han percuté par un train de la ligne Q dans le métro new yorkais.

Situation géographique de la station de la ligne Q où la photo choc de Han a été prise par Abbasi

Situation géographique de la station de la ligne Q où la photo choc de Han a été prise par Abbasi

Comment Ki Suk Han s’est retrouvé sur les rails du métro ?

Avant que la photo de Umar Abbasi soit prise, Han, 58 ans a une altercation avec un homme de 30 ans, Naeem Davis aux alentours de 13h30. Han, témoin d’un discours incohérent de Davis et semblant effrayer les personnes présentes sur le quai se rapproche pour l’avertir et lui demander de se calmer. Davis s’énerve interpellant Han : « You don’t know me ! You don’t know who I am ! » (Tu ne me connais pas ! Tu ne sais pas qui je suis !).

Photo de Han et de Davis en train de parler sur le quai du métro de la ligne Q à la station de la 49th Street.

Photo de Han et de Davis en train de parler sur le quai du métro de la ligne Q à la station de la 49th Street.

L’agresseur s’en prend alors physiquement à Han et le jette littéralement sur les rails de la station. Un témoin précise que l’agresseur « l’a juste attraper et lancé, il l’a juste jeté directement sur les rails ». (en anglais « just grabbed [Han] and launched him – just threw him – straight onto the tracks »). Davis aurait alors récupéré un gobelet en papier lui servant à faire la manche dans le métro et se serait enfuit. Abbasi ajoute que l’homme aurait insulté Han avant de quitter la station de la 49e rue également connue comme la station BMT Broadway Line.

Les personnes présentes sur le quai ont alors manifesté leur peur et interpellé Han pour lui dire de remonter rapidement sur le quai lorsque le train de la ligne Q est en train d’arriver. Trop loins, trop effrayés, trop occupé à prendre des photo, personne n’a l’initiative de venir en aide à Han qui peine à se dresser sur ses bras pour remonter à quai. Voyant la mort arriver, l’homme échange un regard dont on a du mal à imaginer l’intensité avec le chauffeur de la rame.

Abbasi précise qu’il utilisait le flash de son appareil pour avertir le chauffeur pour qu’il ralentisse. Le métro aurait effectivement ralentit  mais pas suffisamment pour laisser une chance à Han, qui d’après les mots du photographe a été « écrasé comme une poupée de chiffon » (« crushed him like a rag doll »).

Que s’est-il passé après la scène ?

Abbasi n’a pas persuadé avec ses explications mais n’a pas été inquiété par les forces de l’ordre. Naeem Davis a rapidement été interpellé par la police et a reconnu avoir poussé Han sur les rails et ne pas l’avoir aidé à remonter sur le quai. Pour sa défense, Naeem a ajouté que Han l’avait menacé et avant débuté les hostilités. Après un procès de plusieurs jours, Davis a été reconnu coupable d’homicide volontaire et écroué pour 22 ans de prison en 2013. Il a également reconnu, lors d’un interview dans les murs de la maison d’arrêt, être bipolaire et drogué et qu’il n’était pas sous médication lors des faits.

Les forces de l’ordre ont également appris que Ki Suh Han avait quitté son domicile après une dispute avec sa femme. Malgré de nombreuses tentatives, cette dernière n’était pas parvenue à le contacter. Des témoins affirmes que l’homme buvait ; des traces d’une bouteille de vodka ont effectivement été retrouvées sur les rails.

Après la condamnation de Naeem Davis, la famille de Han a attaqué la ville de New York au public affirmant que le chauffeur était en partie responsable car il n’était pas parvenu à arrêter le métro à temps. Des témoins de la scène ont rapporté après les faits que le chauffeur était traumatisé et qu’il avant été conduit à l’hôpital en fauteuil roulant avec un masque à oxygène.

L’impact de la photo sur le public est parfaitement décrit dans cet article de Slate de Bryan Lowder

Recherches associées

  • ki suk han photo
  • photo umar abbasi metro new york
  • video han suk ki
  • photo homme percuté métro

More stories about ,

Photo choc à NY : un homme percuté par le métro