1967 : Photographie de Veruschka par Richard Avedon

Veruschka von Lehndorff, le modèle

Veruschka est le modèle représenté sur cette photographie réalisée par Richard Avedon. C’est une actrice, une artiste et un mannequin vedette pendant les années 1960. Elle a été la muse des plus grands photographes dans les années 1960. Richard Avedon la considérait comme la plus belle femme du monde.

Richard Avedon, le photographe

Richard Avedon est un photographe de mode ainsi qu’un portraitiste américain. Il est né à New York et débute la photographie à l’âge de 10 ans. Durant la seconde guerre mondiale il est assistant photographe de seconde classe dans la marine où il démarre sa carrière de photographe en faisant des photographies d’identités des équipages. Ensuite il est employé en tant que photographe publicitaire puis découvert par Alexey Brodovitch du magazine Harper’s Bazaar.

En 1946 Richard créé son studio et fait des photographies pour des magazines tel que Life ou Vogue. Pour quitter Harper’s Bazaar en 1966 et rejoindre Vogue.
Il a également photographié pour « In The American West” et “The New Yorker” dans les années suivantes. Ce qui fait de lui un photographe de référence au sein de la mode.

La photographie et la mode

Cette photographie a été prise par Richard Avedon en 1967, Veruschka y est représentée.</p

Richard Avedon qui est un photographe de mode et de portrait réputé. Veruschka est une des plus célèbres des mannequins des années 60. Ces deux personnages sont donc directement liés avec la mode. Le dynamisme, la souplesse afin de rendre les vêtements vivants, c’est la mode qui se développe dans les années 1960. Verushcka à la fois actrice et mannequin est parfaite afin de poser pour cette photo, car ce mouvement donne un rôle central au modèle et requiert les qualités d’une actrice. On l’appelle le mouvement « Swinging London »

 

Le mouvement Swinging London

On donc peut constater que chaque époque a ses modes, découvrez la mode d’aujourd’hui en visitant ce site !

L’expression Swinging London vient d’un titre du Time Magazine « London : The Swinging City” en 1966.

Ce mouvement représente la renaissance culturelle ainsi que le dynamisme de Londres. Composé de design, de la culture pop, de l’architecture ainsi que de boutique de mode. Londres attire donc des nouvelles générations aussi bien britanniques que étrangères dans les clubs, les galeries d’art ainsi que dans les boutiques. C’est une période de changement.< /p>

arnaud Auteur

Bonjour Arnaud, amateur de photo et passionné par la vidéo