Art 21

Magazine des photos d'Histoire

Photo de Walter Palmer à côté de Cecil le lion

Photo de Walter Palmer et Theo Bronkhorst à droite devant le corps sans vie de Cecil, le lion zimbabwéen vedette du parc national local.

Photo du braconnier Walter Palmer, dentiste de profession et auteur du braconnage sur le lion Zimbabwéen Cecil, 13 ans et vedette du parc national Hwange. A droite on retrouve Theo Bronkhorst.

Début juillet, Walter Palmer, dentiste de profession dans le Minnesota, état du midwest américain se trouve au Zimbabwe pour une partie de chasse. Chasseur amateur depuis des années, le dentiste américain contacte alors Theo Bronkhorst, guide et chasseur professionnel de la région qui organise une partie de chasse en compagnie de Palmer.

Le 1er juillet 2015, les deux hommes s’en prennent à Cecil, un lion mâle de 13 ans adoré par la population locale. Après une chasse de 40 heures à l’intérieur de la réserve et sur certaines zones annexes, Walter Palmer achève le roi des animaux et du parc national de Hwange d’une flèche. La célébrité du parc, pourtant doté d’un bracelet électronique destiné à récolté des informations dans le cadre d’une étude scientifique, est ensuite dépecé et décapité en guise de trophée. Pour ce trophée, le chasseur américain désormais harcelé et haï par toute la communauté internationale et bien plus par les défenseurs des animaux, aura déboursé la somme de 55 000 dollars soit environ 50 000 euros.

Qu’est devenu Walter Palmer depuis la chasse de Cecil le lion en juillet 2015 ?

Il n’aura fallu que quelques jours aux autorités et au web pour découvrir l’identité du chasseur. Une fois identifié, Walter Palmer s’est retrouvé épinglé sur la toile. Le graphe suivant montre l’engouement que cette histoire à suscité sur internet suite à sa révélation :

 

Graphe du nombre de recherche sur le nom de Walter Palmer en 2015 sur Google Monde

Illustration du nombre de recherches associées à « Walter Palmer » en 2015 sur Google dans le monde.

 

Les précédentes recherches associées au nom de Walter Palmer étaient dans un premier temps relatives au métier de dentiste (environ 50000 par mois). A partir de juillet, toutes concernaient la tuerie du parc national Hwange. Ce sont au total depuis juillet près de 4 millions de recherches en relation avec l’incident du Zimbabwe qui ont été effectuées à propos du dentiste dans le monde. Au total, ce sont 75000 recherches seulement en juillet en France contre 200 en moyenne par mois.

Le docteur Palmer a reçu depuis la chasse de juillet de multiples menaces de morts et autres accueils hostiles. A titre indicatif, les mêmes sources montrent que la haine contre ce chasseur braconnier du midwest est bien réelle.

 

Recherches Google dans le monde montrant la volonté des internautes pour retrouver Walter Palmer, le chasseur de Cecile

Diiférentes recherches faites sur Google monde illustrant la volonté des internautes de localiser ou d’obtenir des informations complémentaires sur Walter Palmer, le chasseur de Cecil

 

Devant la pression médiatique et l’engouement des réseaux sociaux, Walter Palmer a été forcé d’intervenir et a fini par faire son mea culpa. Il a confirmé être l’auteur du forfait de braconnage envers Cecil et d’avoir abrégé les souffrances de l’animal. Il affirme également ne pas avoir été informé « que le lion tué était connu, adoré par les Zimbabwéens« .

Le 7 septembre, alors qu’il fait sa première déclaration publique, il affirme également reprendre le travail le lendemain. Le dentiste affirma qu’il devait reprendre le travail et que ses patients le soutenaient. Accueilli comme il se doit, le médecin a depuis repris le travail dans la banlieue de Minneapolis dans le Minnesota.

Walter Palmer va-t-il être jugé pour avoir tué le lion Cecil ?

Walter Palmer ne devrait pas être inquiété par la mort du lion adoré au Zimbabwe, le lion Cecil, mascotte du parc national de Hwange. D’après la ministre de l’Environnement du Zimbabwe, Oppah Muchinguri, « ses papiers étaient en règle » et le témoignage du guide chasseur Theo Bronkhorst vient innocenter le dentiste américain. Lors du renvoi du procès de Bronkhorst en août, celui-ci déclarait que Palmer était « totalement innocent ». Cette déclaration a permis à Palmer de se mettre à couvert. Le dentiste a donc mis l’entière responsabilité de l’incident sur le dos du guide.

Ce dernier est d’ailleurs jugé dans une autre affaire de de braconnage concernant un trafic illégal d’antilopes. En attendant, il se trouve en liberté provisoire après avoir payé une caution de 1000 dollars américains. Personne n’est pour l’instant puni pour cette pratique désastreuse pour l’économie (baisse des fréquentations) et la faune locale (les petits lionceaux des mâles tués ou battus sont dévorés par les nouveaux mâles dominants).

Walter Palmer est également sous le coup d’une sanction de la part du Comité des Dentistes du Minnesota pour comportement non professionnel envers ses employés. Il n’a pas reconnu les faits mais à signé un engagement stipulant que ces faits pouvaient servir de bases si des faits similaires se produisaient à nouveau. Entre 1999 et 2004, la standardiste du cabinet aurait subit une pression physique et morale régulière. On note également que la page Yelp du cabinet du docteur a été complètement dévastée par les internautes malgré des interventions répétées de Yelp sur la page.

L’histoire publique de Walter Palmer est loin d’être terminée …

Recherches associées :

  • qu’est devenu walter palmer
  • photo chasseur de lion
  • photo cecil mor
  • photo walter palmer
  • photo walter palmer avec cecil mort
  • dentiste walter palmer
  • Walter Palmer, 10851 Rhode Island Ave S, Minneapolis, MN 55438

 

More stories about ,

Photo de Walter Palmer à côté de Cecil le lion